Sedum rhodiola – rhodiole

En France, la rhodiole fréquente la haute montagne. On retrouve communément cette plante dans les régions arctiques, en particulier en Sibérie, région où cette plante est connue pour ses propriétés aphrodisiaques.

On croise la rhodiole durant nos stages botaniques de Haute Maurienne.

Fiche d’identité botanique

  • Famille : Crassulacées
  • Nom latin : Sedum rhodiola, Rhodiola rosea
  • Nom français : rhodiole, orpin rose, orpin odorant.
  • Habitat : Alpages caillouteux ou rocheux de haute montagne jusqu’à 2500 m.
  • Répartition : Pyrénées, Alpes, Vosges (rare).
  • Période de floraison : Juillet et août.
  • Taille : 20 cm à 40 cm.

Description de la plante

La rhodiole (Rhodiola rosea, également connue sous le nom de Sedum rhodiola) est une plante vivace herbacée et glabre, d’apparence glauque, dont les inflorescences prennent une teinte rouge lorsque les fruits mûrissent. Sa souche, tubéreuse, dégage une odeur caractéristique de violette. Les tiges, dressées, sont couvertes de feuilles sur toute leur longueur. Les feuilles, opposées et relativement allongées, sont dentées vers leur extrémité. Les fleurs, composées de cinq petits pétales jaunes, sont regroupées en un corymbe terminal dense. Après la fécondation, les fleurs produisent des fruits de type capsule, de couleur rouge.

Voici cette plante en vidéo sur notre chaîne YouTube :

Ses vertus médicinales

Indications :

  • En usage interne : Depuis le début des années 2000, la popularité de la rhodiole a considérablement augmenté. Cette plante est reconnue comme un puissant adaptogène et aphrodisiaque, similaire au ginseng. En Russie, elle est utilisée depuis longtemps pour aider les gens à mieux résister aux rigueurs des hivers sibériens et comme antistress. Certaines hypothèses suggèrent que la rhodiole régule les niveaux de sérotonine et de dopamine, tout en augmentant le tonus psychique.
  • En usage externe : la rhodiole n’est pas utilisée par voie externe.
  • Contre indications :  Cette plante ne possède aucun effet secondaire.
  • Partie employée : racines
  • Principes actifs : rosavine, rhodioloside, salidroside, composées phénoliques tels que l’acide gallique et la quercétine, rosiridine, rosine.
  • Formes galéniques :  En ampoules, en décoction ou en gélules.

Sa comestibilité

La rhodiole est consommable comme plante à usage alimentaire, surtout les feuilles en salades. En Sibérie, la racine est également employée en décoction en guise de boisson au petit déjeûner.

Expérience marquante

On peut difficilement résumer toutes les expériences menées sur cette plante, ayant fait l’objet de plus d’un millier d’études à ce jour. Nous pouvons cependant citer cette étude anglosaxone publiée en octobre 2015. Menée en double aveugle, Cette étude a été faite sur 80 individus répartis de façon randomisée en deux groupes représentatifs. Les scientifiques ont conclu que cette plante possède une action antistress, ainsi que sur la cognition et sur l’anxiété.

sedum rhodiole
sedum rhodiole
sedum rhodiole