Cardamine alpina – cardamine des Alpes

La cardamine des Alpes est une plante de haute montagne qui préfère les milieux humides et ruisselants. Apparemment prisée par les chamois, elle est communément appelée « cresson des chamois ».

Nous la croisons parfois lors de notre stage botanique en Haute Maurienne.

Fiche d’identité botanique

  • Famille : Crucifères ou brassicacées
  • Nom latin : Cardamine alpina
  • Nom français : Cardamine des Alpes, cresson des chamois.
  • Habitat : Prés montagnards et zones humides, graviers humides, toujours en haute altitude, à partir de 2000 m.
  • Répartition : Pyrénées, Alpes  (hautes régions).
  • Période de floraison : Juillet et août
  • Taille :  Jusqu’à 8 cm

Description de la plante

Le cresson des chamois ou cardamine des Alpes (Cardamine alpina) est une plante herbacée vivace, formant des tapis gazonnants. Elle est glabre et vert foncé, avec un aspect légèrement brillant. Sa tige est dressée, courte, et émerge d’une rosette de feuilles basales. Les feuilles, de petite taille, sont divisées en plusieurs petites folioles.

La tige porte de petites fleurs blanches, regroupées en grappes terminales relativement serrées. Chaque fleur possède 4 pétales libres disposés en croix et quatre sépales libres. Lors de la fructification, elles produisent des siliques généralement dressées après la floraison.

Ses vertus médicinales

Indications :

  • En usage interne : Cette plante contient des essences sulfurées à l’instar de toutes les cardamines. Elle aurait donc des propriétés pulmonaires et ORL. A ce jour, elle n’est pas utilisée.
  • En usage externe : La cardamine des Alpes n’est pas utilisée par voie externe.

Sa comestibilité

Bien que comestible, la cardamine des Alpes est bien trop petite pour l’utiliser. Laissons la donc aux chamois. 

cardamine des Alpes
cardamine des Alpes