Melissa officinalis – mélisse officinale

Melissa officinalis, communément appelée mélisse officinale, mélisse citronnelle ou simplement citronnelle en raison de son arôme citronné, est une plante aromatique comestible et médicinale. En France, elle s’échappe souvent des jardins et devient assez envahissante là où elle pousse.

Nous croisons cette plante aromatique avant floraison dans notre stage botanique du Vercors.

Fiche d’identité botanique

  • Famille: Labiées ou lamiacées
  • Nom latin: Melissa officinalis, Lavandula vera.
  • Nom français: Mélisse officinale, citronnelle, mélisse citronnelle.
  • Habitat: Bois, bords de chemins ou de routes, haies, jardins, endroits incultes.
  • Répartition : çà et là dans toute la France.
  • Période de floraison: De juin à septembre.
  • Taille: De 40 cm à 70 cm.

Description de la plante

La mélisse citronnelle, ou mélisse officinale (Melissa officinalis), est une plante herbacée vivace souvent échappée des jardins et pouvant devenir envahissante. Ses feuilles sont pétiolées, opposées par paires, de couleur vert clair et luisantes. Elles sont toutes fortement dentées et allongées, de forme triangulaire. Lorsqu’on les froisse, elles dégagent une odeur nettement citronnée. La tige, de section carrée et dressée, porte de petites fleurs blanches ou blanc rosé, groupées en verticilles à l’aisselle des feuilles le long de la tige.

Les fleurs se composent d’un tube allongé avec une petite lèvre inférieure trilobée et une lèvre supérieure courte. Elles produisent des fruits de type akène, regroupés par quatre.

Voici également une vidéo de notre chaîne YouTube sur la mélisse :

Ses vertus médicinales

  • Indications:
    • En usage interne: La mélisse est une plante médicinale reconnue pour ses propriétés antispasmodiques digestives. Autrefois, elle était commercialisée sous le nom d’eau des Carmes. Elle est recommandée pour traiter la constipation nerveuse, les troubles digestifs et les fermentations digestives, tels que les gaz et les ballonnements. En outre, la mélisse stimule l’hippocampe, une zone cérébrale essentielle pour la mémoire, ce qui en fait un remède préventif contre la maladie d’Alzheimer et les troubles de la mémoire en général selon certains phytothérapeutes. Enfin, elle est également efficace comme anti-inflammatoire pour les douleurs articulaires.
    • En usage externe: L’infusion de mélisse, appliquée directement sur les boutons d’herpès, exerce un effet antiviral en usage externe.

  • Effets secondaires: Cette plante n’a aucun effet secondaire connu.
  • Parties de plante employées: Feuilles et parties aériennes fleuries.
  • Principes actifs: Polyphénols, huiles essentielles.
  • Formes galéniques: Teinture mère, hydrolat, huile essentielle, gélules, infusion, ampoules, macération, comprimés

Sa comestibilité

Les jeunes feuilles de cette plante peuvent être consommées en salade ou utilisées comme aromate. Elles ajoutent une saveur citronnée aux crèmes et desserts, comme dans une pâte sablée, ainsi qu’aux plats de résistance. Par exemple, la mélisse finement hachée peut être incorporée dans un sauté de volailles ou de crevettes pour un goût délicieux. Pour réaliser une liqueur, faites macérer trois à quatre grosses poignées de feuilles de mélisse dans un litre d’alcool de fruit avec 20 morceaux de sucre bio. Laissez macérer pendant au moins 40 jours, puis filtrez et dégustez en digestif.

Expériences scientifiques marquantes

Une étude parue le 17 décembre 2010 a démontré que les extraits de cette plante se montraient efficaces pour traiter les troubles d’anxiété légère chez des sujets ayant de l’anxiété.

Une autre étude, menée en 2004 aux Etats Unis, avait déjà démontré de pareils résultats sur 18 patients.

mélisse officinale