Aesculus x carnea – marronnier rouge

Le marronnier rouge est en réalité un hybride souvent stérile et non pas une espèce à proprement parler. Il provient du croisement entre le marronnier d’Inde et Aesculus pavia, qui en France est généralement planté.

Fiche d’identité botanique

  • Famille : Hippocastanées
  • Nom latin : Aesculus x carnea
  • Nom français : Marronnier rouge
  • Habitat : Planté uniquement, jardins, parcs.
  • Répartition : Un peu partout en métropole et en Corse.
  • Période de floraison : mai et juin
  • Taille : Jusqu’à 10 m

Description de la plante

Le marronnier à fleurs rouges (Aesculus carnea) est un arbre ornemental de taille modeste, généralement stérile. Ses feuilles sont composées de folioles digitées, ovoïdes et dentées, de couleur vert sombre et à l’aspect lustré. Les hampes florales, de forme pyramidale, portent de nombreuses fleurs rouges avec une tâche jaune, mesurant plusieurs centimètres de long. Ces fleurs sont nettement zygomorphes. Les fruits produits ont une écorce lisse et contiennent des marrons généralement stériles.

Vous pouvez en savoir plus sur cet arbre dans cette vidéo de notre chaîne YouTube :

Ses vertus médicinales

Indications :

  • En usage interne : Contrairement au marronnier blanc, cet arbre n’a pas d’usage médicinal. Cependant, ses fleurs sont utilisées pour produire un élixir de fleur de Bach, connu sous le nom anglais de red chestnut (marronnier rouge). Cet élixir est destiné aux personnes qui ont tendance à s’inquiéter excessivement pour leurs proches.
  • En usage externe : Le marronnier rouge n’est pas utilisé par voie externe.

Sa comestibilité

Le marronnier rouge est un arbre exclusivement ornemental. Son fruit est d’ailleurs relativement toxique. On ne le confondra pas avec la châtaigne.

marronnier rouge
le marronnier rouge ou red chestnut